L’assurance-maladie lance une nouvelle campagne - Du bon usage des antibiotiques

L’assurance-maladie lance une nouvelle campagneDu bon usage des antibiotiques

27.05.2010

Alors que la consommation d’antibiotiques repart à la hausse en France, et que les résistances bactériennes augmentent, l’assurance-maladie lance depuis la semaine dernière une nouvelle campagne de communication pour tenter d’inverser la tendance.

APRÈS « les antibiotiques, c’est pas automatique », l’assurance-maladie va communiquer à nouveau sur le thème de la consommation d’antibiotiques avec pour nouveau slogan « si on les utilise à tort, ils deviendront moins forts ». Si l’assurance-maladie remet le couvert sur ce thème, c’est que, selon Hubert Allemand, médecin-conseil national, « il y a une tendance à la reprise de la consommation ». La France a en effet un des niveaux de consommation les plus élevés d’Europe, juste derrière...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires