Quarante ans de contraception - La pilule est-elle démodée ?

Quarante ans de contraceptionLa pilule est-elle démodée ?

18.06.2009

On ne prend pas un contraceptif en 2009 comme on le prenait il y a vingt ou trente ans. La sexualité des jeunes femmes d’aujourd’hui n’a plus grand-chose à voir avec la révolution sexuelle vécue par leurs aînées aux débuts de la pilule, quand le sida n’existait pas encore. D’où le décalage observé entre les attentes des mères et de leurs filles. La réponse contraceptive en France est trop monoculturelle, observent ainsi les sociologues. Il faut rediscuter le « tout pilule » systématique et proposer un choix des différentes méthodes de contraception, proposent les gynécologues.

  •  




femme gynecologie medicament

AU COMMENCEMENT de la « pilule », il y avait la liberté. Celle que les femmes, motivées à l’extrême, avaient gagnée. La sexualité des femmes sortait enfin de l’ombre dans laquelle la cachaient jusque-là les mères. Mais ces mêmes femmes comprirent aussi très vite que la liberté et l’indépendance avaient un prix, celui de l’observance absolue. À présent, le progrès sociétal est définitivement passé au second plan. Ne reste plus que la contrainte. La prise quotidienne de la contraception...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

  • À la UneHausse des ruptures de stock : quelles solutions ?

    Abonné
    Stock médicaments

    Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne... Commenter

  • TransgenreAllaitement paternel

    Abonné
    dessin

    C'est une histoire à la fois inédite, curieuse et belle. Une histoire médicale où le genre, la pharmacologie et l'amour jouent des rôles... Commenter

  • Rougeole  La France en alerte

    Abonné
    vaccination

    Après le décès d'une jeune femme à Poitiers (Vienne) des suites de la rougeole, les autorités sanitaires redoutent que l’épidémie s’étende... Commenter

Partenaires