Les dessous de la cuisine moléculaire - La chimie se met à table

Les dessous de la cuisine moléculaireLa chimie se met à table

16.03.2009
  • La chimie se met à table - 1

GLACE à l’azote, perles d’alginates, caviar virtuel… Ces plats aux noms curieux, tout droit sortis des cuisines moléculaires, excitent l’imagination, avant même de stimuler les papilles. Mais ces recettes aux allures de formules chimiques ne sont pas du goût de tous. Le prestigieux restaurant londonien Fat Duck, trois étoiles au Michelin et adepte de la cuisine moléculaire, en a fait récemment l’amère expérience. Il a été fermé durant deux semaines après que 30 à 40 de ses clients ont...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
montage

À la Une Indus : bientôt la fin d’une injustice ? Abonné

Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie. 1

Partenaires