Coronavirus : le bilan s'alourdit en France

Coronavirus : le bilan s'alourdit en France

Pascal MARIE
| 28.02.2020
  • coronavirus

À la date du vendredi 28 février, 38 cas d'infection au virus Covid-19 ont été recensés en France, soit 20 de plus que mercredi. Pour connaître les dernières données actualisées, le ministère de la Santé a dédié une page sur son site Internet pour informer les professionnels de santé sur le coronavirus. De plus, un numéro gratuit d'information (0 800 130 000) a été mis en place par Santé publique France.

Des investigations sont en cours, a rappelé le ministère de la Santé, suite au regroupement de 12 cas dans l'Oise, d'où était originaire l'enseignant de 61 ans décédé dans un hôpital parisien. Les malades de ce département semblent « liés entre eux par une chaîne de contamination », a précisé Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, lors du point presse tenu hier soir, et les autorités sanitaires sont toujours à la recherche du patient zéro. L'aéroport de Roissy, proche de l'Oise et où atterrissent de nombreux voyageurs venant de zones à risque, est sous étroite surveillance.

Un premier cas a été diagnostiqué à Nice chez une personne de retour d'un voyage à Milan. Cinq personnes vivant en Haute-Savoie ont été testées positives au Covid-19, l'une d'entre elles est en réanimation dans un hôpital de Lyon. Dans l'ensemble du pays, 2 000 élèves de retour d'une zone à risque n'ont pu reprendre l'école et sont actuellement confinés chez eux, selon le ministère de l'Éducation nationale.

Alors qu'Olivier Véran, ministre de la Santé, avait indiqué mercredi que 15 millions de masques antiprojections seraient déstockés pour que les pharmacies puissent les distribuer aux professionnels de santé munis d'un bon de l'assurance-maladie, une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a précisé que les stocks mondiaux d'équipements de protection individuelle (EPI) étaient « déjà insuffisants ». Les pays qui demandent du nouveau matériel sont « confrontés à une attente de 4 à 6 mois pour recevoir des EPI, tels que des masques chirurgicaux, des gants et des blouses », a-t-elle ajouté.

Ailleurs en Europe, 53 cas ont été officialisés en Allemagne et un millier de personnes ont été placées en quarantaine dans l'ouest du pays. La Suisse a annoncé l'interdiction de tout évènement devant réunir plus de 1 000 personnes jusqu'au 15 mars et plusieurs manifestations ont été annulées. En Italie, pays le plus touché du continent à ce jour, on dénombre plus de 400 cas et 14 décès, même si l'OMS estime que ces chiffres pourraient être surévalués.

Dans le monde, huit nouveaux morts ont été enregistrés en Iran, ce qui porte le total à 34 décès dans le pays. Un cas a été confirmé au Nigeria chez un patient italien, c'est le premier cas signalé en Afrique subsaharienne. Le nombre de cas continue également d'augmenter en Corée du Sud ainsi que dans le nord du Japon.

En Chine enfin, 44 nouveaux décès ont été annoncés par les autorités ce vendredi, le plus faible total depuis un mois. Un expert lié au gouvernement local estime que la Chine a « atteint le pic de l'épidémie » et qu'elle pourrait être terminée « après le mois d'avril ». Selon lui, les autres pays « devront probablement attendre un mois de plus pour atteindre leur plateau et voir l'épidémie diminuer sur leur sol ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rosp

Les ROSP structure et génériques bientôt versées

À l’issue d’une réunion avec l’assurance-maladie, Gilles Bonnefond, président de l’USPO, a annoncé le versement de la ROSP structure dans 2 jours et de la ROSP génériques dans 3 semaines. Une bouffée d’air pour l’économie officin... Commenter

Partenaires