Cancer colorectal : le dépistage toujours insuffisant

Cancer colorectal : le dépistage toujours insuffisant

Charlotte Demarti
| 26.02.2020
  • colorectal

Le cancer colorectal reste le deuxième cancer le plus meurtrier en France, avec 17 000 décès par an. Pourtant, seulement un tiers de la population ciblée se fait dépister.

Détecté tôt, le cancer colorectal peut être guéri dans 9 cas sur 10. Pourtant, seulement 32,1 % des 50-74 ans se font dépister. Avec ce taux de participation, 2 200 nouveaux cancers et 2 600 décès sont évités chaque année. Mais si l’on atteignait un taux de participation de 65 %, ce seraient 5 700 cancers...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rosp

Les ROSP structure et génériques bientôt versées

À l’issue d’une réunion avec l’assurance-maladie, Gilles Bonnefond, président de l’USPO, a annoncé le versement de la ROSP structure dans 2 jours et de la ROSP génériques dans 3 semaines. Une bouffée d’air pour l’économie officin... Commenter

Partenaires