À la Une - Ces réformes qui sèment le doute chez les patients

À la UneCes réformes qui sèment le doute chez les patients

Mélanie Maziere
| 16.01.2020

Quand la communication passe mal en matière de santé, les pharmaciens se retrouvent en première ligne à jouer les pédagogues. C’est encore plus vrai lorsque des réformes, annoncées en grande pompe par la presse nationale, concernent la pharmacie et ses particularités. Nouvelles règles du non substituable, sorties du libre accès, dispensation protocolisée… Autant de sujets souvent mal compris et pas toujours simples à expliquer.

  • image

Le 17 décembre, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonçait la sortie du libre accès, au 15 janvier, des spécialités contenant du paracétamol, de l’ibuprofène et de l’acide acétylsalicylique, d’une part, et de l’alpha-amylase, d’autre part.

La presse grand public a fait ses gros titres sur ces médicaments qui « ne seront plus en libre-service » ou vont passer « derrière le comptoir ». Résultat :...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
e-prescription

E-prescription : l'expérimentation française bientôt élargie

La prescription électronique, expérimentée par une centaine de médecins et de pharmaciens dans trois départements, devrait être étendue à d’autres volontaires, toujours dans le même périmètre géographique. L’assurance-maladie... Commenter

Partenaires