Substitution - Biosimilaire et dispositif associé

SubstitutionBiosimilaire et dispositif associé

31.10.2019

Opposé au droit de substitution biosimilaire par le pharmacien d’officine, Alain Olympie, directeur de l’Association François Aupetit (AFA), pointe la problématique de l’adalimumab. « Aujourd’hui il y a sept biosimilaires d’adalimumab et d’autres doivent encore arriver sur le marché. Tous sont associés à un dispositif médical différent. Lors de la prescription hospitalière, le patient bénéficie d’une formation à l’auto-administration, il y a donc une phase d’apprentissage. Le risque...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
e-prescription

E-prescription : l'expérimentation française bientôt élargie

La prescription électronique, expérimentée par une centaine de médecins et de pharmaciens dans trois départements, devrait être étendue à d’autres volontaires, toujours dans le même périmètre géographique. L’assurance-maladie... Commenter

Partenaires