Maladie de Lyme - Et si on donnait plus de pouvoirs aux pharmaciens ?

Maladie de LymeEt si on donnait plus de pouvoirs aux pharmaciens ?

Pascal MARIE
| 11.07.2019

De plus en plus présente en France, la maladie de Lyme divise encore la communauté scientifique sur de nombreux points, en particulier sur l'existence ou non de sa forme chronique. Des expérimentations, au Québec notamment, montre en tout cas à quel point l'officinal peut être le professionnel de santé le mieux placé pour prendre en charge les patients dans ce domaine.

Les cas avérés de maladie de Lyme sont en « augmentation significative » en France. Précisément, plus de 67 000 cas ont été « diagnostiqués en médecine générale » en 2018, soit 104 cas pour 100 000 habitants. Des chiffres annoncés le 3 juillet par le ministère de la Santé à l'issue d'un comité de pilotage consacré à cette pathologie. « Des conditions climatiques favorables au développement des tiques et la sensibilisation des professionnels de santé...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires