Androcur : des tumeurs chez la femme enceinte

Androcur : des tumeurs chez la femme enceinte

Marie Bonte
| 25.06.2019
  • mm

Une enquête de pharmacovigilance publiée par l’ANSM fait apparaître des cas de développement de méningiomes pendant la grossesse. Et ce en dépit d’un arrêt du traitement remontant à plusieurs années.

Le 18 juin dernier, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait alerté sur les risques accrus de méningiome chez les utilisateurs d'Androcur (acétate de cyprotérone) ou ses génériques. La délivrance de ce traitement réservé à l'hirsutisme...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?-0

Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?

Selon l'Académie nationale de pharmacie, 80 % des principes actifs utilisés dans les médicaments sont fabriqués hors de l'Europe, et principalement en Asie. La Chine est un très grand pourvoyeur, mais son économie tourne au... Commenter

Partenaires