Relayé par l'Académie de pharmacie - Un appel à réformer les pictogrammes « grossesse »

Relayé par l'Académie de pharmacieUn appel à réformer les pictogrammes « grossesse »

Didier Rodde
| 23.05.2019

L’Académie de médecine a décidé de s’emparer de la problématique complexe engendrée par la création des pictogrammes « grossesse » créés dans le sillage de « l’affaire Dépakine ». Une communication présentée le 15 mai dernier à l’Académie de pharmacie en a exposé les tenants et aboutissants. Ou, « quand des intentions louables conduisent à des conséquences incertaines », selon le Dr Élisabeth Elefant.

  • picto

Tout commence par le décret du 17 octobre 2017 instituant l’obligation faite aux firmes pharmaceutiques d’apposer, sous leur responsabilité, un pictogramme spécifique sur le conditionnement extérieur des médicaments, signalant un potentiel risque tératogène ou fœtotoxique (selon les mentions figurant dans le RCP de chaque médicament), matérialisé par deux pictogrammes « Danger » et « Interdit ».

Inflation et confusion

Selon le Dr Elefant, les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cc

Nouvelle victoire de l’UDGPO contre Doctipharma

Un arrêt de la Cour de cassation annule l’arrêt de la Cour d’appel de Versailles qui autorisait Doctipharma à commercialiser des médicaments sans ordonnance. L’UDGPO se félicite de cette victoire qui barre la route aux... 1

Partenaires