Antiépileptiques : de nouvelles règles de délivrance à l'étude

Antiépileptiques : de nouvelles règles de délivrance à l'étude

Charlotte Demarti
| 15.05.2019
  • depakine

L'agence du médicament souhaite instaurer de nouvelles mesures de réduction des risques liés aux antiépileptiques, et pas seulement au valproate, au cours de la grossesse.

Si le valproate pris lors d’une grossesse présente des risques de malformation fœtale et de troubles neurodéveloppementaux chez l’enfant à naître, il n’est pas le seul dans ce cas. En effet, d’autres antiépileptiques sont à risque (certes moindre) pour le fœtus. Ainsi, le topiramate, le phénobarbital, la primidone...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
vitrine

À la Une Quand les infirmiers se paient les pharmaciens Abonné

L’extension de la vaccination antigrippale à l'ensemble des pharmacies irrite les infirmiers. Mais les commentaires acerbes lus sur Internet et les réseaux sociaux ne sont pas toujours conformes à la réalité du terrain. Commenter

Partenaires