Dermocosmétique - Des zones de vente dédiées à l’oncologie

DermocosmétiqueDes zones de vente dédiées à l’oncologie

Evelyne Gogien-Oudry
| 23.04.2019

Pour aider les pharmaciens à conseiller les patients souffrant de problèmes liés à leur traitement anticancéreux, la marque Eau thermale d'Avène offre formations et des espaces clés en mains dédiés à l’ensemble des produits dont ont besoin ces patients.

  • photo2
  • photo

Si la prise en charge des cancers a beaucoup évolué ces dernières années et amélioré leur pronostic avec, en particulier, les thérapies ciblées, les effets indésirables restent problématiques. Au point, dans les situations les plus invalidantes, de compromettre la poursuite du traitement. Ces effets secondaires, très souvent cutanés, vont de la sécheresse intense aux éruptions acnéiformes en passant par les inflammations et les douleurs sur les zones d’appui, les crevasses et les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 13

Partenaires