Compléments alimentaires - Les allégations santé tirent le marché vers le haut

Compléments alimentairesLes allégations santé tirent le marché vers le haut

Mélanie Maziere
| 25.03.2019

Minceur et beauté ne dominent plus le marché des compléments alimentaires. La tendance se confirme en faveur des références santé et bien-être, à la fois dans les déclarations des utilisateurs et dans le résultat des ventes 2018.

  • complments
  • tableau

La pharmacie reste le circuit de distribution privilégié des utilisateurs de compléments alimentaires. En 2018, le chiffre d’affaires en officine atteint les 952,5 millions d’euros (+3,4 %), soit 49,6 % d’un revenu global évalué à 1,921 milliard d’euros. Les plus belles progressions concernent la vente à distance (+6,3 %) et la parapharmacie (+4,2 %) mais ces deux circuits présentent des parts de marché des compléments alimentaires limités respectivement à 18...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Alain Milon

La dispensation protocolisée annulée par le Sénat ?

Une proposition d'amendement viserait à supprimer l'article autorisant les pharmaciens à dispenser des médicaments à prescription médicale obligatoire, selon l'Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF).... Commenter

Partenaires