Hauts-de-France - Vaste opération de dépistage du risque cardiovasculaire dans les pharmacies

Hauts-de-FranceVaste opération de dépistage du risque cardiovasculaire dans les pharmacies

Jacques Gravend
| 21.03.2019

Après un premier essai, en 2016, plusieurs centaines de pharmacies des Hauts-de-France sont maintenant appelées à pratiquer des dépistages des maladies cardiovasculaires à l'officine. Sont concernés le bassin minier et la Sambre-Thiérache.

  • dépistage cardio

Plus de 700 officines du Nord, du Pas-de-Calais et de l'Aisne, sont conviées à participer, pendant quatre ans, au « repérage-dépistage ciblé du risque neuro-cardio-vasculaire en pharmacie de ville ». L'objectif de l'agence régional de santé (ARS) et de l'URPS pharmacien est d'identifier 40 000 personnes « à risque ». Cent cinquante officines étaient déjà engagées à la mi-mars, et 4 formations ont eu lieu à Béthune et Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), Douai...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
20 minutes

Coronavirus : « 20 minutes » pointe quelques rares abus de certains pharmaciens

Après l'appel à témoignages lancé lundi, le quotidien « 20 minutes » livre les histoires de ses lecteurs : des abus rares - et condamnés par la profession - de la part de confrères qui « surfent sur l'inquiétude » face au... Commenter

Partenaires