Gare aux allergènes émergents

Gare aux allergènes émergents

Charlotte Demarti
| 15.02.2019
  • Allergie

Moins connus que les allergènes classiques, certains aliments comme le kiwi, le sarrasin ou le lait de chèvre sont à l'origine d'allergies graves. Pour limiter ce risque, l'ANSES recommande de rendre obligatoire la notification de leur présence sur le conditionnement des aliments.

Actuellement, seulement 14 allergènes figurant sur une liste établie par l'Union européenne doivent obligatoirement être signalés sur l'emballage des produits. C'est notamment le cas des fruits à...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ns

À la Une Les bugs du NS Abonné

Depuis le 1er janvier, sur les réseaux sociaux, chacun s’épanche sur les difficultés rencontrées concernant les nouvelles règles du non substituable (NS), partage des anecdotes et situations plus ou moins cocasses, et n’hésite pas à appeler à l’aide les confrères en cas d’impasse. 1

Partenaires