À la Une - Dérégulation : Leclerc à l’affût

À la UneDérégulation : Leclerc à l’affût

Christophe Micas
| 05.07.2018

Les partisans de la dérégulation du réseau officinal poursuivent leur offensive pour obtenir la fin du monopole pharmaceutique. Tandis que l'Autorité de la concurrence prépare un rapport allant dans ce sens, Michel-Edouard Leclerc explique, à qui veut l'entendre, qu'il est capable de vendre des médicaments moins chers qu'à l'officine.

  • medicaments magasin
  • gms

Les attaques contre les piliers de l’officine ne s’arrêtent jamais. Et ce sont toujours les mêmes à la manœuvre. À commencer par l’Autorité de la concurrence qui s’est, à la fin de l’année dernière, à nouveau saisie pour lancer une vaste enquête dans les secteurs du médicament et de la biologie médicale (voir ci-dessous).

Son rapport est attendu pour la fin de l'année, mais déjà ses conclusions ne font de doute pour personne. « L’objectif de cette enquête est de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
baisses de prix

À la Une Dispositifs médicaux : halte aux baisses de prix ! Abonné

Fermement opposés aux baisses tarifaires qui doivent s'appliquer aux dispositifs médicaux (DM), les syndicats des prestataires de santé à domicile ont été reçus le 16 avril, au ministère de la Santé. Jugeant la vision du gouvernement « court-termiste », les acteurs du secteur, dont font partie les officinaux, redoutent de lourdes conséquences pour leur activité comme pour les patients qu'ils... 3

Partenaires