HPV : la vaccination évite bien des lésions précancéreuses

HPV : la vaccination évite bien des lésions précancéreuses

Charlotte Demarti
| 11.05.2018
  • Papillomavirus

Les lésions précancéreuses du cancer du col de l’utérus peuvent bien être évitées par la vaccination contre le papillomavirus, selon une étude publiée dans la revue Cochrane. Surtout si on administre le vaccin avant l'âge de 25 ans.

Les vaccins contre le papillomavirus (Gardasil ou Cervarix) permettent bien de diminuer les infections aux papillomavirus. On sait aussi que les papillomavirus de type 16 et 18, présents dans ces deux vaccins, sont responsables d’environ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
manif

À la Une Réforme des retraites : non à l’étatisation ! Abonné

Médecins, infirmiers et kinésithérapeutes ont manifesté le 16 septembre à Paris, dans les pas des avocats, tous opposés au système de retraite universel voulu par le gouvernement. Absents de ce mouvement, les pharmaciens espèrent encore être entendus d'ici au 15 octobre lors d'une concertation avec le gouvernement sur leurs revendications visant à préserver les spécificités de leur régime, comme... Commenter

Partenaires