Les allergologues vont évaluer les traitements pour mieux défendre leur prise en charge

Les allergologues vont évaluer les traitements pour mieux défendre leur prise en charge

Jacques Gravier
| 19.04.2018
  • Allergie

À l’occasion du Congrès francophone d’allergologie (CFA) qui se tient à Paris jusqu’à la fin de la semaine, les allergologues se mobilisent pour garantir l’accès aux traitements de désensibilisation, menacés d’une baisse de remboursement.

Le constat est simple : alors que l’on assiste à une explosion du nombre d’allergiques en France, il n’est pas pensable que les pouvoirs publics puissent abaisser le remboursement de la désensibilisation​, s'insurgent les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires