À la Une - Les ventes d'officine repartent à la hausse

À la UneLes ventes d'officine repartent à la hausse

Marie Bonte
| 16.04.2018

Le marché des cessions d’officines redémarre, porté par les départs à la retraite et des niveaux de prix mieux corrélés à la rentabilité. Cette embellie, qui demande à être confirmée sur la durée, devra être soutenue par des aides à l’installation des jeunes diplômés.

  • signature
  • carte EBE

Bonne nouvelle pour le maillage officinal. Après quatre années de recul, entre 2011 et 2015, le marché de la transaction est sur une nouvelle dynamique. En effet, le frémissement observé en 2016 s’est plus que confirmé l’année dernière : 1 550 opérations ont été enregistrées, soit 9 % de plus qu’en 2016, année où une première reprise avait été observée avec une croissance de 8 % (1 420 cessions). On dénombre ainsi, en 2017, 72 mutations pour 1 000 officines,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
carte

À la Une Ruptures de stock : les contradictions européennes Abonné

Dénonçant « l’épuisement des stocks de médicaments » lié aux importations parallèles, une députée européenne a interrogé la Commission sur ces pratiques, mais celle-ci en a confirmé la légalité. Pourtant, comme le rappelle la pharmacovigilance, les pénuries de médicaments qu'elles peuvent engendrer, présentent parfois des risques iatrogènes. 2

Partenaires