Les indicateurs passent au vert  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 16/04/2018
Avec un chiffre d’affaires en hausse de 0,5 %, un taux de marge brute globale qui s’améliore, soit 32 % du chiffre d’affaires, et par conséquent un taux excédent brut d’exploitation (1) stable, à corréler avec une bonne maîtrise des frais de personnels, l’officine renoue avec les performances.

Depuis 2005, alors que le taux d’inflation a augmenté de 15 %, les officines ont enregistré une croissance de leur marge brute globale de 27 %. Dans le même temps, leur EBE progressait de 15 % pour un chiffre d’affaires en hausse de 11 %, comme le relève l’étude Interfimo (2).

« Nous pouvons donc dire que le pouvoir d’achat des titulaires est maintenu grâce aux fortes progressions enregistrées depuis 2010, et qui succédaient à cinq années défavorables », conclut Jérôme Capon, directeur commercial d’Interfimo France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte