Mifépristone : de l’avortement à la tumeur cérébrale

Mifépristone : de l’avortement à la tumeur cérébrale

Charlotte Demarti
| 05.04.2018
  • Mifepristone

La mifépristone, ou RU 486, indiquée dans les interruptions de grossesse, pourrait permettre de traiter certaines tumeurs cérébrales, les schwannomes vestibulaires.

Le schwannome vestibulaire, également appelé neurinome de l’acoustique, est une tumeur non cancéreuse, de croissance lente, qui peut survenir de façon isolée ou dans le cadre d’une maladie génétique rare, la neurofibromatose.

Actuellement, c’est la quatrième tumeur intracrânienne la plus fréquente. Ses...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
masque

Les pharmaciens réclament le droit de vendre des masques non sanitaires

Les représentants de la profession s’unissent pour demander aux pouvoirs publics l’autorisation de pouvoir fournir des masques non sanitaires à la population. Suite aux déclarations du ministre de la Santé et de la... 9

Partenaires