États-Unis : le « droit d'essayer » des médicaments retoqué

États-Unis : le « droit d'essayer » des médicaments retoqué

Christophe Micas
| 14.03.2018
  • Congrès américain

Pour tenter de sauver des patients atteints de maladies incurables, des élus américains des deux partis plaident pour renforcer « le droit à essayer » des traitements expérimentaux. Malheureusement pour eux, un projet de loi allant en ce sens vient d'être rejeté par la Chambre des représentants.

Depuis quatre ans, des élus appartenant aussi bien au Parti républicain qu'au Parti démocrate de 38 des 50 États américains tentent d'apporter une réponse aux patients...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
masque

Distribution de masques dans les pharmacies dès cet après-midi

Le ministère de la Santé appelle les pharmaciens à distribuer des masques - provenant des stocks de l’État - aux professionnels de santé et aux patients définis prioritaires par les autorités. Alors que trois nouveaux cas de... 4

  • À la UneÀ quel âge partirez-vous à la retraite ?

    Abonné
    Michel Anglade

    L'issue des débats sur la retraite qui se prolongent à l'Assemblée nationale reste encore incertaine pour les pharmaciens. La profession... Commenter

  • InhalateurGreen care

    Abonné
    inhalateur

    Non, la « santé durable » n'est pas une promesse de longévité ! Le concept naissant viserait plutôt à élaborer des soins de santé plus... Commenter

  • HumeurLes marathons imbéciles

    Abonné

    Je ne vois pas au nom de quelle tradition (c'est sans doute un héritage de Chirac) on oblige le président de la République à visiter le... Commenter

Partenaires