Les pharmaciens perdent en appel - Propharmacie : la polémique refait surface

Les pharmaciens perdent en appelPropharmacie : la polémique refait surface

Marie Bonte
| 12.03.2018

Dans leur bataille judiciaire contre une médecin généraliste propharmacienne, les pharmaciens d’Eure-et-Loir viennent de perdre la dernière partie. La pratique de la propharmacie n’en reste pas moins une pomme de discorde entre la profession et le corps médical.

  • photo

Une nouvelle fois, les pharmaciens ont été déboutés dans un procès intenté à la propharmacie. Saisie par le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir (FSPF), la Cour administrative d’appel de Nantes vient de confirmer la décision du tribunal administratif d’Orléans qui reconnaissait à une médecin généraliste le droit de dispenser des médicaments.

La justice s’en est tenue à la stricte application du droit qui reconnaît l’exercice de la propharmacie aux médecins lorsque « l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cour des comptes

La Cour des comptes veut généraliser l'usage du dossier pharmaceutique

Dans leur rapport annuel, les sages de la rue Cambon préconisent d’étendre l’usage du DP à tous les Français et à toute la chaîne de soins, établissements hospitaliers compris. Maintes fois cité pour sa réussite, le dossier... 3

Partenaires