En Suisse, la propharmacie fait exploser les coûts  Abonné

Publié le 12/03/2018

Vu de Suisse, le combat mené par les pharmaciens français contre la propharmacie peut faire sourire, tant dans la Confédération helvétique, la pratique est autrement plus controversée. Elle donne même lieu régulièrement à des guerres intestines entre les professionnels de santé. Largement répandue dans les cantons alémaniques, la propharmacie est autorisée dans 17 de ces cantons sur 19, où 80 % environ des médecins sont propharmaciens. La propharmacie est en revanche interdite en Suisse romande.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte