Vapoter, plus dangereux que l’on croit

Vapoter, plus dangereux que l’on croit

Marie Bonte
| 30.01.2018
  • Cigarette électronique

Selon une étude américaine, l’inhalation de la vapeur de nicotine par le biais de la cigarette électronique accroît les risques de cancers du poumon et de la vessie ainsi que les risques de maladies cardiaques.

Longtemps présentée comme une alternative moins nocive au tabac, la cigarette électronique pourrait majorer les risques de cancer et de maladies cardiaques, comme le rapportent les premiers résultats d’une étude menée sur des souris et des cellules humaines par des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires