Rappels de lots : les éditeurs de logiciels renforcent le système d’alerte

Rappels de lots : les éditeurs de logiciels renforcent le système d’alerte

Marie Bonte
| 17.01.2018
  • Alerte ordinateur

Alors que dans l'affaire Lactalis 44 pharmacies ont été incriminées par la DGCCRF dans des conditions qui restent à préciser, la présidente de l’Ordre demande aux éditeurs de logiciels d’ajouter une fonctionnalité supplémentaire pour éviter la commercialisation des produits ayant fait l'objet d'un rappel de lots.

Moins de 24 heures après l’annonce des premiers résultats des contrôles opérés par la DGCCRF dans les grandes surfaces, les pharmacies, les hôpitaux et les crèches par...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homeo

À la Une Homéopathie : les granules de la discorde Abonné

La tribune fustigeant l'homéopathie signée de 124 professionnels de santé, parue le 18 mars dernier, et soutenue à ce jour par plus de 2 400 personnes, n’en finit plus de faire des vagues. La polémique ne cesse d’enfler et pousse sociétés savantes, agences sanitaires et gouvernement à prendre position sur la place de l’homéopathie dans l’arsenal thérapeutique. 1

Partenaires