Polaramine injectable : une rupture délicate à gérer

Polaramine injectable : une rupture délicate à gérer

Charlotte Demarti
| 15.01.2018
  • Prescription

La Polaramine injectable est en rupture de stock. À la place, la prescription d'un antihistaminique par voie orale est recommandée plutôt que le Phénergan injectable.

La Polaramine injectable (dexchlorphéniramine) est en rupture de stock pour une durée de 4 semaines, avec une remise à disposition prévisionnelle début février 2018. « Pour pallier cette indisponibilité, il est recommandé de reporter la prescription sur un antihistaminique administré par voie...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pénurie

À la Une Substitution contre ruptures de stock Abonné

Pour mieux prévenir et gérer les pénuries de médicaments, un rapport sénatorial suggère que le pharmacien puisse, à l'avenir, proposer au patient une substitution thérapeutique, en cas de rupture d'une spécialité. Cette mesure pourrait faciliter et sécuriser la pratique officinale. Commenter

Partenaires