Lactalis : les Pigeons Pharmaciens demandent un blocage par code produit

Lactalis : les Pigeons Pharmaciens demandent un blocage par code produit

Marie Bonte
| 15.01.2018
  • Comptoir

La crise du lait infantile contaminé a convaincu la GMS de mettre en œuvre des procédures de blocage des produits en caisse. Le collectif Pigeons Pharmaciens propose pour l'officine un dispositif similaire basé sur le code produit ou le Datamatrix.

Les pharmaciens disposent déjà d’un système d’alerte performant, le dossier pharmaceutique (DP). Sept alertes leur précisant la liste des produits à retirer et les modalités de rappel ont d’ailleurs été diffusées à la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 12 Commentaires
 
aurélie P Pharmacien 16.01.2018 à 14h55

C'est une superbe initiative le double contrôle par l'informatique. C'est un gage de qualité et de sécurisation supplémentaire qui amènerait à une certification. Sinon, pourquoi l'avons nous déjà Lire la suite

Répondre
 
Claire P Pharmacien 16.01.2018 à 13h57

L'objectif du collectif asyndical des Pigeons Pharmaciens est de défendre les intérêts du plus grand nombre (non syndiqués ou syndiqués sans distinction). Il se veut complémentaire des structures Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 15.01.2018 à 18h03

ça sert à rien , le logiciel signale déjà les ventes interdites . Et comme on a bien retiré les produits ça sert encore plus à rien , à emmerder pour refuser de recycler une éventuelle mais possible p Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC G Pharmacien 15.01.2018 à 17h26

exactement, une fois de plus, le meilleur ennemi du pharmacien est......
le pharmacien

qui ne cesse de donner des preuves à ceux qui n'attendent que cela.... qu'il est coûteux et inutile

Répondre
 
Philippe M Pharmacien 15.01.2018 à 17h37

Surtout les officinaux n'ont pas fait preuve d'une belle efficacité . j'ai rêvé qu'aucune officine n'ai délivré ces fameux lots . Quelle force Cela aurait été pour l'officine . Mais je suis un doux Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 15.01.2018 à 19h20

Pas " les " officinaux mais " des " , quelques-uns . Pas de bol ce coup-ci . Espérons qu'ils auront compris pour les prochains retraits . On n'a pas eu d'info sur le ciblage des contrôles , si ça se Lire la suite

Répondre
 
Potard17 Pharmacien 15.01.2018 à 17h22

Cette mesure de blocage total lors du passage en caisse semble tout à fait adéquate pour éviter ce genre de situation catastrophique. Elle devrait d'ailleurs être mise en place à tous les niveaux dès Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires