Trop d’ibuprofène nuit au testicule

Trop d’ibuprofène nuit au testicule

Charlotte Demarti
| 09.01.2018
  • Ibuprofène

Une étude franco-danoise montre que la prise soutenue d’ibuprofène chez de jeunes hommes sportifs pourrait être à l’origine de troubles de la reproduction.

De nombreuses études indiquent que l’ibuprofène est utilisé massivement par les athlètes (notamment les footballeurs et les coureurs de fond), souvent en automédication ou sous la pression de leur entourage professionnel. Mais quels sont les effets de cette forte consommation, notamment sur le testicule ? Pour le savoir, des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homeo

À la Une Homéopathie : les granules de la discorde Abonné

La tribune fustigeant l'homéopathie signée de 124 professionnels de santé, parue le 18 mars dernier, et soutenue à ce jour par plus de 2 400 personnes, n’en finit plus de faire des vagues. La polémique ne cesse d’enfler et pousse sociétés savantes, agences sanitaires et gouvernement à prendre position sur la place de l’homéopathie dans l’arsenal thérapeutique. 1

Partenaires