Assurance-maladie et pertinence des soins - Environ 25 % de dépenses inutiles…

Assurance-maladie et pertinence des soinsEnviron 25 % de dépenses inutiles…

Anne Bayle-Iniguez
| 30.11.2017

Actes inutiles, examens redondants, gaspillages, mauvaises pratiques : érigée en priorité, la pertinence des soins est l'un des principaux leviers d'économies dans le secteur de la santé – une manne de quelque 50 milliards d'euros…

Agnès Buzyn évalue autour de 25 % des dépenses de santé le montant des actes inutiles et les prescriptions non justifiées. Cela représente une manne de 48,8 milliards d'euros au regard de l'objectif de dépenses maladie fixé pour 2018 à 195 milliards d'euros (ONDAM). La semaine dernière, la ministre de la Santé l'a reconnu devant l'association des journalistes de l'information sociale (AJIS) : la pertinence des soins, c'est une « marge de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 7

Partenaires