Trop d’interventions chirurgicales seraient injustifiées

Trop d’interventions chirurgicales seraient injustifiées

Marie Bonte
| 27.11.2017
  • Bloc opératoire

Une vaste étude de la Fédération hospitalière de France (FHF) pointe du doigt une surconsommation d'actes chirurgicaux et d'examens médicaux. Une dérive confirmée par les médecins eux-mêmes.

Ils le reconnaissent. Trop souvent et trop systématiquement, les médecins ont recours au bistouri et à des examens médicaux de manière injustifiée. Ils sont 88 % à confirmer cette absence de pertinence pour certains actes prescrits, dans un sondage Odoxa* pour la Fédération...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 1 Commentaire
 
LAURIANNE M Pharmacien 27.11.2017 à 16h40

Si les patients étaient moins "consommateurs" et ne réclamaient pas un IRM à chaque fois qu'ils ont mal à la tête, il serait certainement plus facile pour le médecin de moins en prescrire

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... Commenter

Partenaires