Enquête sur des risques d’anxiété avec Mirena

Enquête sur des risques d’anxiété avec Mirena

Charlotte Demarti
| 17.11.2017
  • Mirena

Depuis mai 2017, plus de 2 700 déclarations, dont 870 mentionnant de l’anxiété, ont été rapportées avec le stérilet Mirena. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a lancé une enquête.

Depuis que le public peut déclarer des effets indésirables en ligne, en mai 2017, le nombre de signalements concernant Mirena, dispositif intra-utérin au lévonorgestrel, a explosé. On est passé de 510 cas signalés en 20 ans (1997-15 mai 2017) à 2 714...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires