Neurologie - Le regard du dyslexique

NeurologieLe regard du dyslexique

Didier Doukhan
| 23.10.2017
  • dessin

On a longtemps cru que la cause de la dyslexie se cachait au cœur d'une secrète connexion cérébrale. Deux chercheurs français viennent d'émettre une hypothèse toute différente, plus tissulaire que neuronale. Guy Ropars et son collègue Albert Le Floch, de l'université de Rennes, ont publié les résultats étonnants d'une étude qui tendraient à démontrer que la cause potentielle de la dyslexie serait nichée au fond des yeux. Ils se sont intéressés à la fovéa, surface noble...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 7

Partenaires