Lévothyrox : entre 10 et 20 demandes de renseignement par jour

Lévothyrox : entre 10 et 20 demandes de renseignement par jour

13.10.2017
  • Pharmacien

Le cas Lévothyrox est inédit. La mise à disposition d'une nouvelle formulation du médicament a entraîné une forte angoisse chez les patients. Afin de comprendre ce qui se passe réellement dans les pharmacies, l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) a interrogé les confrères.

L'affaire du Lévothyrox nouvelle formule est sans précédent. Au-delà de l'emballement médiatique, il y a le comportement des patients prêts à tout pour se procurer de l'ancienne...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
BENOIT L Pharmacien 16.10.2017 à 13h14

Dommage qu'on ait pas eu une information complète en amont, pour encore mieux prendre en charge et éviter cette crise insensée.
Dommage que la Ministre de la Santé nous ait dédaignés.
Voici Lire la suite

Répondre
 
JEAN-PATRICE F Pharmacien 14.10.2017 à 09h47

On constate donc que les pharmaciens qui ont répondu au sondage (environ 15% de la profession) consacrent entre 2H30 et 5 heures par jour pour simplement renseigner environ 50 000 patients sous Lire la suite

Répondre
 
Thilo D Pharmacien 13.10.2017 à 18h06

Phénomène très marqué, je peux engager tranquillement la conversation avec tous les patients qui se présentent et ça se passe plutôt bien avec.... mes patients habituels qui repartent en général Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires