À la Une

Télémédecine : et si la clé était à l'officine ?  Abonné

Par
Publié le 06/11/2017
Les motifs ne manquent pas pour justifier le développement de la télémédecine en France. Tout à fait légitimes à y participer, les pharmaciens peuvent notamment revendiquer leur rôle dans l'un de ses axes, la permanence des soins. Mais certains verrous doivent d'abord sauter.
Télémédecine

Télémédecine
Crédit photo : PHANIE

La télémédecine, officiellement définie depuis plus de 7 ans (décret du 19 octobre 2010), peine à trouver ses marques. Les conditions de son développement semblent pourtant désormais réunies : l'extension des déserts médicaux, un temps médical de plus en plus compté et un territoire poinçonné par les zones de sous-densités.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte