La pharmacie, un poste avancé de la santé dans les territoires  Abonné

Par
Publié le 06/11/2017
À l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO), le combat pour faire reconnaître le rôle du pharmacien dans le développement de la télémédecine est un enjeu majeur. Avec cet objectif, Gilles Bonnefond, son président, milite pour l'équipement des officines qui seraient alors comme des postes avancés de la santé dans les déserts médicaux.

« Cela fait trois ans que l'USPO se bat pour faire valoir le rôle des pharmaciens dans le développement de la télémédecine en France, » rappelle d'abord Gilles Bonnefond. Pour le président de l'USPO, les pharmaciens ont clairement leur place dans le dispositif. « Concrètement, détaille-t-il, il faut d'abord équiper les officines d'outils de télémédecine. » Pour cela, les aides des agences régionales de santé (ARS) seront les bienvenues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte