À la Une

La vérité sur les fonds d'investissement  Abonné

Par
Publié le 28/06/2018
S’ils font briller les yeux des jeunes diplômés en quête d’installation, les fonds d’investissement suscitent de nombreuses inquiétudes parmi la profession. Celle-ci redoute notamment la perte de l’indépendance du pharmacien et le déséquilibre du maillage officinal.
logo

logo

finance

finance
Crédit photo : SPL/PHANIE

Sagard chez Aprium (anciennement Paris Pharma), Five Arrows chez Lafayette, G Square chez Boticinal, 123 IM chez Arpilabe : les fonds financiers investissent peu à peu le monde de l’officine, via des prises de participations sous forme d’obligations convertibles en action (OCA). Une arrivée autant remarquée que controversée. Nombreux sont en effet les pharmaciens à observer avec méfiance cette intrusion dans le réseau officinal d’investisseurs extérieurs à la profession.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte