L'implant cérébral du Pr Benabid fait ses preuves - Un tétraplégique pilote un exosquelette

L'implant cérébral du Pr Benabid fait ses preuvesUn tétraplégique pilote un exosquelette

Dr Irène Drogou
| 10.10.2019

Le centre de recherche biomédicale Clinatec, rattaché au CEA et au CHU de Grenoble, fait un pas en avant dans l'interface cerveau-machine, ce type de dispositif visant à contrôler les actions d'une machine à partir de la pensée.

  • exosquelette

Dans « The Lancet Neurology », l'équipe publie les résultats à 2 ans d'un implant cérébral chez un tétraplégique de 28 ans, qui a ainsi pu marcher en commandant un exosquelette et actionner un avatar sur jeu vidéo.

L'implant testé, composé de deux enregistreurs, placés en regard de chacune des deux aires motrices cérébrales, s'est révélé capable de capter les signaux cérébraux, les décoder et transmettre en temps réel par liaison sans fil...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires