Dépistage du cancer du sein après 74 ans - Jamais trop vieille pour ça !

Dépistage du cancer du sein après 74 ansJamais trop vieille pour ça !

Dr Irène Drogou
| 11.04.2019

Le dépistage organisé du cancer du sein s’arrête à 74 ans. Est-il néanmoins justifié de poursuivre le dépistage individuel au-delà ? Espérance de vie, performance de la mammographie à cet âge et traitements possibles, tous les voyants sont en faveur d’une prise en charge précoce, plaide le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).

  • CNGOF

Le cancer du sein tue les femmes âgées. Sur les 11 200 décès liés au cancer du sein chaque année en France, 4 500 surviennent chez des femmes de plus de 74 ans. Le Collège national des gynécologues et obstétricien français (CNGOF) entend changer les choses et lance, avec le soutien de la Ligue Nationale contre le cancer, une campagne intitulée « Trop vieille pour ça ? » pour tordre le cou aux idées reçues sur le dépistage du cancer du sein après 74 ans.

«...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homéo

Homéopathie : 45 députés contestent son déremboursement

Dans une tribune publiée hier dans « Le Journal du dimanche » 45 députés demandent au gouvernement de revoir sa position sur le déremboursement de l’homéopathie. Parmi ces signataires, Josiane Corneloup, députée de Saône-et-Loire... 6

Partenaires