Quand la mammographie emprunte les codes du spa - Cancer du sein : un dépistage en douceur

Quand la mammographie emprunte les codes du spaCancer du sein : un dépistage en douceur

David Bilhaut
| 03.10.2016

L’Institut Gustave Roussy (Villejuif) doit se doter de son premier senographe « Pristina », conçu par GE-Healthcare, qui entend revisiter l’ergonomie et l’environnement de la mammographie pour réduire le stress et les douleurs liés à l’examen.

En clôture de la concertation citoyenne et scientifique sur le dépistage du cancer du sein, un panel de femmes a appelé à un examen « plus humain » qui puisse prendre en compte aussi bien les aspects psychologiques que physiques, tels « l’inconfort, voire la douleur liée à la mammographie ».

Un enjeu majeur tant au niveau de la participation au dépistage que d’un point de vue médical car le « facteur stress » peut aussi être l’origine d’artefacts ou d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires