Une plateforme sur les maladies thromboemboliques - Améliorer l’observance des anticoagulants

Une plateforme sur les maladies thromboemboliquesAméliorer l’observance des anticoagulants

30.03.2015

Compte tenu du mode d’action spécifique des anticoagulants et des hauts risques thromboemboliques de ces pathologies veineuses et artérielles, Bayer Healthcare propose un exemple d’accompagnement du patient dans le domaine cardio-vasculaire.

COMME le rappelle le Pr Karine Lacut, thérapeute au CHU de Brest, « il y a deux types de pathologies thromboemboliques, celles d’origine veineuse, avec comme complication majeure l’embolie pulmonaire, et celles d’origine artérielle, liées dans la majorité des cas à la fibrillation atriale (FA) qui favorise la survenue d’un AVC ». Ces deux pathologies ont en commun la formation et la migration d’un caillot dans la circulation sanguine ; celui-ci est responsable d’une morbimortalité...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires