Prise en charge de l’alcoolisme - Un moyen efficace de s’impliquer

Prise en charge de l’alcoolismeUn moyen efficace de s’impliquer

04.12.2014

De nombreux travaux mettent en évidence l’efficacité du Repérage Précoce et Intervention Brève (RPIB), une méthode simple qui pourrait se développer à l’officine. Le Réseau de prévention des addictions (Respadd) en partenariat avec l’Institut de promotion de la prévention secondaire en addictologie (Ippsa) a monté une action visant à évaluer l’intérêt d’une formation au RPIB des étudiants en 6e année de pharmacie avant leur stage pratique en officine.

  • Un moyen efficace de s’impliquer - 1

LE PHARMACIEN d’officine peut repérer de manière précoce une conduite addictive. Beaucoup d’occasions se présentent dans la pratique officinale pour aborder notamment la question de l’alcool, et pourtant de nombreux freins subsistent. Une étude (Pouyet-Poulet 2002) a montré que 82 % des pharmaciens interrogés déclaraient avoir été confrontés à des problèmes de consommation excessive d’alcool. Cependant, ils ressentaient une réticence à aborder le sujet alcool au comptoir. Il n’était que 3...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.