Femmes et hypertension - Campagne sur « une liaison à risque »

Femmes et hypertensionCampagne sur « une liaison à risque »

15.12.2011

Le Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA), présidé par le Pr Jean-Jacques Mourad, lance sa campagne annuelle, intitulée « Femmes et hypertension artérielle : une liaison à risque », afin de sensibiliser et informer les femmes sur une pathologie les concernant de plus en plus.

  • Campagne sur « une liaison à risque » - 1

Jusqu’à ces dernières années, les femmes, tout au moins jusqu’à la ménopause, n’étaient que peu concernées par les problèmes de l’hypertension artérielle (HTA), les hormones féminines ayant un rôle protecteur contre les maladies cardio-vasculaires, contre l’HTA. Depuis une dizaine d’années, on assiste à un profond changement lié aux nouveaux comportements de vie des femmes. La sédentarité, le surpoids, l’obésité, le stress au travail, un tabagisme plus important... sont autant de facteurs...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires