Une campagne de mobilisation contre la morbi-mortalité liée à l’infarctus - La douleur thoracique n’attend pas

Une campagne de mobilisation contre la morbi-mortalité liée à l’infarctusLa douleur thoracique n’attend pas

17.01.2011

En France, l’infarctus du myocarde (IDM) reste une maladie fréquente, avec 100 000 personnes atteintes chaque année, grave, avec en moyenne un décès toutes les quarante minutes, et récidivante, puisqu’un patient suivi sur sept décède dans l’année. Dans ce contexte, l’ensemble des acteurs de la cardiologie française se mobilise au travers une campagne tournée vers le grand public, qui se déroulera de janvier à avril 2011, afin de l’informer sur la maladie et ses risques, la prise en charge en phase aiguë et le suivi post-infarctus.

  • La douleur thoracique n’attend pas - 1

SI LE TERME infarctus est une notion familière aux Français, comme le confirme une récente enquête d’opinion Ipsos-AstraZeneca (novembre 2010), leurs connaissances de la maladie et de sa gravité sont insuffisantes, et les gestes d’urgence à adopter en cas de crise sont souvent inappropriés, voire méconnus. Selon l’enquête, l’image spontanée de l’IDM se cristallise sur sa phase aiguë (53 %). Pourtant, ils sont moins d’un Français sur deux à identifier la douleur dans la poitrine comme un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cour des comptes

Rapport de la Cour des comptes : un réquisitoire au vitriol contre l’officine

Le nouveau rapport de la Cour des Comptes sur l’application des lois de financement de la sécurité sociale pointe le surdimensionnement du réseau officinal et accuse sans ambages la profession de renchérir le coût de la... 16

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.