Humeur - Fake news

HumeurFake news

Richard Liscia
| 05.04.2018


Je sais pourquoi le poisson d’avril tombe en désuétude : parce qu’on nous en fait déjà des dizaines par jour et toute l’année. L’imagination des auteurs de bobards reste largement en dessous de ce qu’ont inventé les potentats de ce monde qui se maintiennent au pouvoir en nous racontant de très bonnes blagues. MM. Trump, Poutine, Al Assad, Erdogan, Al Sissi,  Xi, Kim, Duterte et tant d’autres sont passés maîtres dans une désinformation dont le poisson d’avril ne serait qu’une pâle...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Dispensation adaptée : c’est parti pour deux ans Abonné

Signé le 12 février, l’avenant 20 à la convention pharmaceutique ouvre la possibilité aux pharmaciens d’officine d’adapter la dispensation de certains médicaments à posologie variable. Cette nouvelle mission en faveur du bon usage débutera le 1er juillet prochain pour une période de deux ans. Explications et réactions. 3

Partenaires