Une nouvelle technique qui a fait ses preuves

Des vaccins qui s’affranchissent de la chaîne du froid  Abonné

Par
Publié le 23/06/2020
Pour éviter de conserver les vaccins au réfrigérateur, des chercheurs ont mis au point une technique d'enrobage des protéines vaccinales dans de la silice. Ils viennent de démontrer que cette technique a permis de conserver, à température ambiante, l'immunogénicité d'un vaccin tétanique lors d'une expérience menée en vie réelle.
La technique consiste à enfermer les protéines vaccinales dans une coquille de silice

La technique consiste à enfermer les protéines vaccinales dans une coquille de silice
Crédit photo : Phanie

Des scientifiques ont trouvé un moyen d'empêcher la dégradation des vaccins qui ne sont pas conservés au froid.

La technique consiste à enfermer les protéines vaccinales dans une coquille de silice : la structure reste alors intacte même chauffée à 100 °C ou stockée à température ambiante jusqu'à trois ans. Cette nouvelle méthode, appelée ensilication, est développée par une équipe de Bath en collaboration avec l'université de Newcastle (Royaume-Uni) depuis deux ans. Mais aujourd’hui, elle vient de démontrer son efficacité dans le monde réel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte