Substitution

Une grève bien suivie dans l’Hérault  Abonné

Publié le 10/06/2010

FRÉDÉRIC Abecassis, président des Pharmaciens en colère (PEC), note une bonne participation des pharmaciens de son département, l’Hérault, au mot d’ordre de l’association pour une grève ciblée de la substitution. « Les grossistes m’ont indiqué qu’ils avaient enregistré une augmentation de 25 à 50 % des sorties de Plavix dans le département. » Des chiffres en corrélation avec l’opération « Halte à la substitution » lancée le 17 mai dernier sur le clopidogrel, désormais étendue au pantoprazole.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte