Suspension de la sérialisation

Une brèche ouverte dans la lutte contre la contrefaçon des médicaments  Abonné

Par
Romain LECOINTRE -
Publié le 10/04/2020
L’Agence nationale de sécurité des médicaments vient de suspendre le processus de sérialisation. Cette contrainte réglementaire allégée offre donc une opportunité pour la contrefaçon.

Depuis le 9 février 2019, la France a mis en place le processus de sérialisation des médicaments. La totalité de la chaîne pharmaceutique adopte alors cette directive européenne*. L’objectif est de lutter contre la falsification des produits pharmaceutiques, un fléau en pleine croissance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte