Ventes inhabituelles

Un système d'alerte  Abonné

Publié le 06/12/2018

Une convention sur les ventes inhabituelles de médicaments a été signée le 26 novembre entre l’Ordre national des pharmaciens et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Cette convention formalise l'implication de la répartition pharmaceutique et de l'industrie du médicament (via les pharmaciens responsables) dans le système d'alerte sur les détournements et abus de médicaments. Les principales substances concernées sont les antalgiques majeurs opiacés, les traitements de la substitution et les psychotropes.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3479