Contrefaçons

Réprimer et prévenir  Abonné

Publié le 21/05/2013

LA CONTREFAÇON de médicaments, en augmentation constante, est devenue une préoccupation majeure pour les laboratoires, qui souhaitent améliorer leur coopération avec les autorités afin de mieux lutter contre ce phénomène aux graves conséquences pour la santé publique. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu’un médicament sur dix vendu dans le monde est une contrefaçon. Un pourcentage qui peut même atteindre un sur deux pour les traitements du paludisme. En 2011, les médicaments contrefaits représentaient 24 % des saisies douanières en Europe, devant les cigarettes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte